De l’autre côté de l’objectif #CamilleRobin

Doris fragment

Coucou les loulous !

Ca y est je suis passée de l’autre côté de l’objectif. Je vous avais déjà parlé du fait que je prenais quelques photos à l’occasion ma modestie me tuera, je fais de la photo zut!, mais cette fois-ci et pour la première fois, je suis passée derrière l’objectif.
Et non sans appréhension je dois dire. Dans un précédent article je vous avais parlé du shoot que j’avais fait avec Emeline qui m’avait plus que ravie. Mais je suis ce genre de personnes qui ne savent pas du tout poser, le comble pour une photographe me direz-vous ? Je sais bien, je pense savoir rendre les models à leur avantage mais quand il s’agit de me comporter sérieusement devant un appareil, je perds tous mes moyens, je grimace je rigole je regarde partout et je ne sais que faire de mes bras. Oui bon on m’a souvent dit que c’est comme ça qu’on se sentait devant un appareil photo mais voilà… Honte à moi. Après on dit souvent qu’il y deux types de personnes : les photographes et les models. Et les photographes seraient souvent des gens pas foutus de poser. C’est quand même ironique que les gens ne sachant pas poser puissent l’expliquer aux autres… Oui je réflechis à l’écrit. Ce que je pourrais répondre à ça c’est que pour ma part, m’étant toujours trouvée hideuse sur les photos qu’on prenait de moi, j’ai pris l’appareil photo en main pour maitriser l’image, apprendre à dompter l’animal !

Enfin bon, revenons a nos moutons, avec Camille c’était la première fois que je me faisais prendre en photo dans un cadre pro, par une personne que je ne connaissais pas, Emeline étant une très bonne amie. J’appréhendais beaucoup, je ne savais pas comment m’habiller, me maquiller ou même comment ça allait se passer. Camille a bien pris les choses en main en m’envoyant des liens et en me dirigeant auparavant sur le genre de shoot qu’elle comptait faire avec moi, ce qui m’a permis de me préparer de mon côté. Le jour J j’étais excitée comme une puce et stressée comme pas possible et… au final c’était génial. Camille a su me dire quoi faire, où aller et au fur et à mesure du déroulement de la séance je me suis détendue. Je la remercie pour ça, c’était un défi de me rendre à l’aise et détendue et elle a réussi.
Que dire du résultat… Ouah. C’est dingue j’en reviens toujours pas en fait, je ne me reconnais pas et en même temps je me reconnais tout à fait je me comprends, vous me comprenez vous ? Il me tarde de réitérer l’expérience. doris8

doris6

doris2doris3doris5doris7doris9Sa page facebook 

Signature

Publicités