CINEMA #9 RECAP’ NOVEMBRE

Petit article mensuel qui récapitule tous mes films vus pour la première fois. J’omets les films revus (; Le petit « ✔ » à côté des titres sont les films que j’ai vu au cinéma, et sur chaque titre un lien vous enverra vers la bande-annonce.

Novembre

What if Michael Dowse 2014 6/10
Enemy Denis Villeneuve 2014 8/10
Une nouvelle amie François Ozon 2014 7/10
About time Richard Curtis 2013 6/10
2001: L’odyssée de l’espace Stanley Kubrick 1968 6/10
La French Cédric Jimenez 2014 7/10
Under the skin Jonathan Glazer 2013 8/10
The fault in our stars Josh Boone 2014 6/10
French connection William Friedkin 1971 4/10

Fotor 1

What if: Petite comédie romantique avec Daniel Radcliffe. Des personnages avec qui on a envie d’être amis, rien que pour leur conversations et leur remarques loufoques. C’est très très mignon, et la BO est à l’image du film, c’est-à-dire extraordinairement mignonne. Je n’ai pas mis plus de 6 car le début présageait une toute autre histoire que la série de clichés propre aux rom-com, mais non. Tout est prévu, aucune surprise.

Enemy : Gosh, qu’est-ce que c’est que ce film. J’ai dû aller regarder sur Internet pour savoir si j’avais bien tout compris comme il fallait. Tout n’est que métaphore ! Et cette fin… WTF ?! Il m’a fallu plusieurs jours pour y repenser, et pour finalement l’apprécier.

Une nouvelle amie :  J’ai vu trois films de François Ozon, et je dois dire qu’ils ne m’ont pas transportés plus que ça, mais j’avoue aussi qu’ils sortent un peu du lot de tout ce qui se fait en ce moment. Une nouvelle amie est plein d’humour, plutôt touchant et très agréable à regarder. Bonne surprise !

Fotor 2

About time : C’est l’histoire d’un jeune homme qui découvre qu’il peut voyager dans le passé, tout cela combiné avec une histoire d’amour. C’est le genre de film qui te rend heureux mais avec tout le potentiel du scénario, ils auraient pu tellement faire MIEUX !

2001: l’odyssée de l’espace : … Lynchage dans 3-2-1… A mon avis, cette ô combien mirobolante oeuvre cinématographique est surestimée (…j’attends les petits cailloux jetés en plein dans ma face). Je sais que c’est la première oeuvre de SF, chef-d’oeuvre inestimable, bla bla bla… Mais franchement ? Tout cet engouement pour ça ? Peut-être que je n’étais pas dans le bon contexte pour le regarder, parce qu’à mon avis, seul une salle obscure serait approprié pour voir ce film. (Je l’ai enchaîné avec mon deuxième visionnage de Interstellar, pour bien comprendre toute l’ampleur de celui-ci. Oui je suis sérieuse comme fille).

La French: Vu en AP avec Cédric Jimenez, Gilles Lellouche et Jean Dujardin. Je l’ai dit à plusieurs reprises, je n’aime pas trop les polars. J’ai apprécié celui-là grâce aux acteurs qui jouent vraiment bien. Après, niveau scénario… C’est sûr que c’est tiré d’une histoire vrai mais bon. On a vu mieux comme adaptation. (Dujardin et Lellouche ont eu un fou rire de 5 minutes, incapables de parler. C’est cool de voir qu’ils sont dans la réalité comme à l’écran, qu’ils ne se prennent pas la tête).

Fotor 3

Under the skin: Expérience cinématographique. Regardez la bande-annonce, je ne peux rien dire de plus.

The fault in our stars: Pourquoi me direz-vous ? Eh bien parce que.

French Connection: Après être allée à l’avant-première de La French, je me suis regardée l’original de 1971 dès la semaine suivante, histoire de comparer avec ce qui avait été fait. Décidément, je n’aime pas les polars. Ça a énormément vieilli avec des courses poursuite à deux francs cinquante, et des morts surjouées. Ew.

Je tenais à m’excuser de cette absence de publication depuis plus de 2 semaines maintenant. J’ai beaucoup d’examens en ce moment, et j’avouerais que cela fait aussi plus de 2 semaines que je ne suis pas allée voir un film au cinéma. La fac accapare tout mon temps et je suis un peu sur les nerfs, j’en suis désolée. Des bisous mes loukoums !

SignatureKarel

Publicités