CINEMA #8 RECAP’ OCTOBRE

Petit article mensuel qui récapitule tous mes films vus pour la première fois. J’omets les films revus (; Le petit « ✔ » à côté des titres sont les films que j’ai vu au cinéma, et sur chaque titre un lien vous enverra vers la bande-annonce.

Octobre

Get on up Tate Taylor 2014 4/10
Horns Alexandre Aja 2014 7/10
Mommy Xavier Dolan 2014 10/10 
Le lauréat Mike Nichols 1968 7/10
Mud: sur les rives du Mississippi Jeff Nichols 2013 7/10
Fury David Ayer 2014 8/10
Le labyrinthe Wes Ball 2014 5/10
Interstellar Christopher Nolan 2014 9/10 

Fotor 1

Get on up: J’aime bien James Brown et j’adore les biopics. Je voulais savoir ce qu’il avait apporter au peuple afro-américain avec sa musique, mais bon, je repasserais. Get on up m’a énormément déçu alors qu’il y avait matière à faire.

Horns : Complètement barré, ça change ! Le personnage de Daniel Radcliff se réveille un matin avec des cornes, ce qui pousse les gens à confier toutes leurs pensées, et souvent les mauvaises. Un bon mix entre la comédie et le thriller. J’en garderais un bon souvenir.

Mommy : …Perfection. J’ai pleuré pendant les quinze dernières minutes. Tout ce que j’aime chez Dolan condensé en un seul film. Révélation pour ma petite personne, j’ai mon coeur qui cogne rien que d’y penser.

Le lauréat : Alors il faut que je vous raconte. Ça fait très très longtemps que je veux voir ce film mais impossible de le trouver en VO en streaming (je sais que toi aussi tu le fais). A chaque fois que j’allais à la Fnac ou dans un Centre Culturel, j’écumais les rayons pour le trouver, pas très cher si possible. Je suis donc une énième fois allée à la Fnac avec ma petite maman, regarder les promos DVD. Ça faisait 5 minutes qu’elle me parlait d’un truc méga-hypra-supra important quand mes yeux se sont posés sur l’étagère derrière elle, là où trônait le DVD du Lauréat avec écrit en jaune fluo “promo Fnac”. J’ai poussé ce “AHH” inspiré mi-angoissé mi-illuminé, et j’ai couru vers ma mère pour attraper le DVD. Je l’ai pris du bout des doigts, tout en synchronisation avec mon emmêlage de pieds, ce qui fait que je me suis retrouvée la tête dans le mur et le cul par terre avec mon film à bout de bras. Ma mère m’a regardé et m’a dit: “Tu vois, tu m’écoutes jamais.” Peut-être, mais au moins j’ai eu mon DVD en promotion, et il était vraiment cool.

Fotor 2

Mud : Un film tout simple que j’ai apprécié regarder. Une foi en l’amour d’un enfant se confronte à celle des adultes, c’est touchant. Il y a quelques plans vraiment magnifiques. + Je suis en train de développer un sentiment plutôt farouche envers la personne de Matthew McConaughey…

Fury: Je l’ai déjà dit avant, j’adore quand les films castagnent de partout, avec du sang et de la violence. Pas étonnant que j’ADORE les films de guerre. (Même s’il va falloir songer à en faire une autre parce que ça devient lourd à force)(Humour noir). Toute la première partie du film est GÉNIALE, j’étais scotché à l’écran la bouche ouverte. Il y a certains plans qui m’ont beaucoup marqués (notamment une scène de bataille aérienne vu du sol), et quelques scènes ont tordu mon petit coeur. Malheureusement, au milieu du film, une scène a trainé en longueur, ce qui a plombé tout le rythme. Je veux bien croire qu’il faut aussi des moments de répit dans un film de guerre, mais là… Zut. J’ai passablement kiffé le petit Brad, qui ne m’a plus ébloui depuis Inglorious Basterds. Même à 50 ans, il est assez loin de la date de péremption (; Par contre, Shia Lebeouf a fait du chemin depuis Transformers, et il commence vraiment à me plaire. Il joue extrêmement bien dans Nymphomaniac, et continue sur sa lancée. A suivre cher ami ! L’anecdote nulle: Shia n’a pas voulu se laver pendant un mois pour vraiment éprouver les conditions de vie des soldats, s’est arraché une dent, et se ré-ouvrait lui-même les coupures de son visage tous les matins avant le tournage. Un tantinet taré le garçon !

Le labyrinthe: J’ai commencé les trois premiers chapitres du livre cet été et je me suis arrêtée par manque de temps. Même si je déteste voir les films avant de les avoir lu, j’y suis quand même allée. J’ai aimé les trois-quarts du film, mais la fin m’a énoooormément déçu et je l’avais vu venir à des kilomètres. WTF ?! De plus, ils ont créé du faux suspens pendant tout le film. Il faudra que je me mette à la lecture de cette saga rien que pour voir si c’est différent. + Mon petit Dylan de Teen Wolf est tout grand tout beau à côté de Kaya. Too much love

Interstellar: Critique bientôt sur le blog.

Ce sera tout pour ce mois-ci. Je suis essentiellement allée au cinéma plutôt que de rester sous ma couette devant la télé, donc vous m’excuserez pour ceux qui n’ont pas trop les moyens :/ Cependant, il y avait beaucoup de film à voir, et j’ai encore du retard (notamment le Fincher, j’ai l’impression d’avoir raté ma vie). Je vous fais des bisous sur vos joues rosies par ce froid qui arrive ❤

SignatureKarel

Publicités